La valeur de vos vêtements de seconde main : Notre tableau de référence des prix

Chers déposants,

Nous savons combien il est important pour vous de comprendre la valeur potentielle de vos vêtements de seconde main avant de nous les confier. C’est pourquoi nous avons élaboré des tableaux de prix de référence, utilisés pour tous nos vendeurs professionnels de vêtements de seconde main, pour vous donner une idée claire des montants que vous pourriez percevoir pour chaque pièce envoyée.

Comprendre la fixation des prix en seconde main 

Lorsque vous achetez un vêtement neuf, il est important de considérer que, dès l'instant où vous sortez du magasin avec ce vêtement et  sans son étiquette originale, sa valeur marchande chute considérablement. 

En effet, la dépréciation peut varier entre 50 et 70 % correspond à la remise potentielle qu'appliquera la marque en période de soldes ou de déstockage alors que le produit est neuf. Cette baisse de valeur est due à plusieurs facteurs notamment que le vêtement n'est plus considéré comme neuf et perd donc une partie de son attrait pour les acheteurs potentiels.

Cette dépréciation rapide reflète également la dynamique du marché de la mode, où les tendances changent rapidement, rendant les articles moins désirables une fois qu'ils ne sont plus considérés comme étant de la dernière collection.

C’est important de préciser que sans l'étiquette, il devient difficile de prouver l'authenticité du vêtement, notamment dans le cas de marques de luxe ou de créateurs. C’est pour ça que c'est important que vous soyez bien éclairés sur nos critères d'éligibilité ici. C’est également un des critères de sélection sur Vestiaire Collective, une plateforme dédiée surtout à la vente de vêtements de seconde main de luxe . 

Bien entendu, au-delà de l'absence d'étiquette, la dépréciation d'un vêtement est également influencée par les signes d'usure. Lorsqu'un vêtement a été porté, même une seule fois, cela peut avoir un impact significatif sur sa valeur de revente. Les potentiels acheteurs en seconde main sont souvent à la recherche de pièces qui se rapprochent le plus possible de l'état neuf, et tout signe visible d'usure - comme des taches, des décolorations, des accrocs ou un relâchement des fibres - peut réduire considérablement l'attrait du vêtement. Il est donc important pour nous de prendre tous ses éléments en compte, car c'est ce qui déterminera en grande partie son prix sur le marché de la seconde main.

Pour les marques haut de gamme et luxe, la dépréciation de la valeur de l’article de seconde main est parfois moins importante, du fait de sa rareté ou que certaines pièces et basiques ne subissent jamais de soldes.

Des estimations basées sur le type de vêtement et la marque

Notre approche est simple : nous classons les vêtements selon leur typologie (comme les robes, les pantalons, les chemises,) et la gamme de la  marque : haute et moyenne gamme.

 Vous pouvez consulter ici une liste non exhaustive des marques, acceptées et refusées chez dresskare. 

 Chaque catégorie a son propre tableau de prix, ce qui vous permet de voir en un coup d'œil la valeur approximative estimée de vos articles de seconde main en fonction de ces deux critères principaux.

Une évaluation flexible et réaliste

Cependant, il est crucial de comprendre que ces tableaux  donnent des prix approximatifs, nos vendeurs professionnels de seconde main prendront en compte d’autres facteurs pour évaluer le prix de vos vêtements de seconde main . 

 La valeur réelle d'un vêtement dépend de plusieurs facteurs :

  • L'état de la pièce : Un vêtement de seconde main en parfait état aura évidemment une valeur plus élevée qu'un article présentant des signes d'usure. Dans le tableau, les articles sont considérés en très bon état.
  • Défauts éventuels : Les petits défauts, comme un bouton manquant ou une petite tache, peuvent influencer le prix final. Dans le tableau, les articles considérés sans défaut apparent.
  • L'âge du vêtement : Les articles vintage de marques renommées peuvent parfois valoir plus, tandis que d'autres vêtements plus anciens pourraient être moins cotés. Dans le tableau, les articles ont moins de 3 ans d’ancienneté.

Voici notre tableau de prix de référence pour la vente de vêtements de seconde main : 

Tableau de référence des prix des articles de seconde main


Remarques :

Ce sont les prix de vente potentiels de vos articles de seconde main. Il faudra déduire la commission du vendeur sur ce prix (voir nos tarifs).

A noter qu’en cas de volonté de votre part, d’avoir une estimation avant l’envoi de vos articles, vous pouvez joindre des photos dans votre formulaire de dépôt.

- Exemples de marques de luxe :  Chanel, Dior, Louis Vuitton, Givenchy, Balmain, Hermès; Saint Laurent (YSL); Balenciaga, Céline, Valentino, Gucci, Prada, Burberry, Versace, Fendi, Dolce & Gabbana, Alexander McQueen, Bottega Veneta

- Exemples de marques haut de gamme et premium non exhaustive : , Ralph Lauren; Kenzo; Lanvin, Chloé, Armani, Michael Kors, Salvatore Ferragamo, Coach, Moschino, Stella McCartney, Paul Smith, Hugo Boss, Tory Burch, Tommy Hilfiger, Calvin Klein, Lacoste, Ted Baker, Diesel, Guess, Marc Jacobs, Zegna, Christian Lacroix, Nina Ricci, Sonia Rykiel, Thierry Mugler, Paco Rabanne, Jean Paul Gaultier, Isabel Marant, Max Mara, Etro, Zadig & Voltaire

- Exemples de marques milieu de gamme :  Maje, Ba&sh, Sandro, Claudie Pierlot, The Kooples, Tara Jarmon, Sézane, Massimo Dutti, Vans, Levi’s, Freeman Porter, American Vintage, Caroll, Balzac, Aigle, Petit Bateau, Father & Sons, Superdry, Galeries Lafayette, Gap, Adidas, Nike, Puma, Izac, COS, Comptoir des cotonniers, Tom Tailor…

- Exemples de marques entrée de gamme - Fast Fashion ,  Zara, H&M, Mango, Uniqlo, Forever 21, ASOS, Banana Republic, J.Crew, Promod, Monoprix, Jack & Jones, Abercrombie & Fitch, Apparel, ATMOSPHÈRE, Benetton, Bershka, Burton, Calzedonia, Desigual, Hollister,Missguided, Only, Only & Sons, Oysho, Stradivarius, Tally Weijl, Tezenis, Vero Moda, Grace & Mila…

Les marques d’ultra fast-fashion ou celle que nous refusons  ‍SheIn, Boohoo, Pretty Little Thing, Primark, Jennyfer, Celio, Jules, Pull & Bear, New Look, Les marques de distributeurs (Quechua, Tex, Leclerc…)

La valeur durable de la mode circulaire 

Il est crucial de reconnaître que, bien que les vêtements de seconde main subissent une dépréciation en termes de valeur marchande, cela ne signifie pas qu'ils perdent toute leur valeur. 

Au contraire, la véritable richesse de la mode de seconde main réside dans le concept de mode circulaire : donner une nouvelle vie aux vêtements. Cette approche durable va bien au-delà du simple aspect financier.

Dans la mode circulaire, chaque article de vêtement de seconde main est considéré comme une pièce d'un cycle continu, où sa valeur ne se limite pas à son prix initial ou de revente, mais aussi à son impact environnemental et social.

 En utilisant et en recyclant les vêtements, nous contribuons à réduire la quantité de déchets, à économiser les ressources naturelles et à diminuer l'empreinte carbone associée à la production de nouveaux vêtements.

Consultez ici le rapport de l’ADEME pour en savoir plus sur l’état des lieux de la pollution liée à l’industrie textile.

La valeur de participer de la mode de la seconde main

Vendre vos vêtements de seconde main n’est pas seulement une question de profit financier. C’est aussi l’opportunité de créer de la valeur d’une manière différente. 

En participant à la mode circulaire, vous donnez une seconde vie à vos vêtements, contribuant ainsi à la préservation de notre planète. Chaque article que vous choisissez de ne pas jeter s’inscrit dans une démarche écoresponsable, réduisant ainsi l’impact environnemental de l’industrie de la mode.

En plus, en allégeant votre garde-robe, vous ouvrez la porte à de nouvelles expériences et choix. 

La mode circulaire n’est pas seulement une manière de faire de la place, c’est aussi un moyen de renouveler votre style de manière durable et consciente.

Mode circulaire astucieuse : Économiser et renouveler avec DressKare

La rentabilité de la revente de vos vêtements dépend largement de vos choix vestimentaires initiaux. 

Bien entendu, vendre des vêtements d'occasion ne va pas significativement augmenter vos revenus ni permettre un renouvellement complet de votre garde-robe avec des pièces neuves achetées en boutique. 

Cependant, et c'est un grand cependant, en embrassant pleinement le concept de la mode seconde main, non seulement en vendant mais aussi en achetant, vous pouvez rafraîchir votre style sans dépenser plus. L'argent gagné de vos ventes devient le budget pour vos nouveaux achats. 

N'est-ce pas une façon astucieuse de rester à la mode sans impacter votre portefeuille ?

Et c'est précisément notre mission chez DressKare : encourager l'adoption d'une mode circulaire.

Nous nous engageons à montrer qu'il est possible de rester tendance tout en participant activement à une économie durable. 

En choisissant de vendre et d'acheter des vêtements de seconde main, nos clients contribuent à un cycle vestimentaire vertueux, où chaque achat et chaque vente soutient une approche plus consciente et responsable de la mode. 

Chez DressKare, nous croyons fermement que la mode circulaire n'est pas seulement une tendance, mais un changement de paradigme nécessaire et bénéfique pour tous.

Conclusion 

Chez DressKare, nous mettons l'accent sur la valeur durable de la mode circulaire. 

Notre tableau de prix de référence pour la vente de vêtements de seconde main, basé sur le type de vêtement et la marque, vous aide à comprendre la valeur potentielle de vos articles. 

Cependant, la véritable richesse de la mode de seconde main va bien au-delà de l'aspect financier.

 En participant à ce cycle, vous contribuez à réduire l'impact environnemental et à adopter une démarche écoresponsable. 

Nous sommes impatients de travailler avec vous et de donner une nouvelle vie à vos pièces !

L’équipe Dresskare