Pour les vendeurs Pro de mode de seconde main : Quels articles accepter ou refuser pour maximiser vos ventes ?

Chers vendeurs passionnés et futurs vendeurs professionnels de vêtements de seconde main.Lorsqu'il s'agit de choisir quels articles accepter ou refuser, la qualité et la pertinence sont clés. Dans cet article, nous allons vous fournir des conseils détaillés pour vous guider dans ce processus. En comprenant comment faire les choix appropriés, vous pourrez maintenir la qualité de vos services en tant que vendeur Pro de vêtements de seconde main tout en offrant aux acheteurs des articles de seconde main exceptionnels aux bons prix.

Laissez-nous plonger dans les détails !

État de l'article

Vérifiez l'état général de l'article. Assurez-vous qu'il est propre, sans tâches majeures, traces d’usure, trous ou déchirures. Les articles en bon état et bien entretenus auront plus de valeur pour les acheteurs.

Une inspection méticuleuse nécessite de suivre une série d'étapes :  

Avant de commencer , créez un espace bien éclairé et examinez un vêtement à la fois. Inspectez l'extérieur (tissu, accrocs, fermetures-éclair…), l'intérieur (usure, doublures…), les coutures (fils lâches, ourlets), les manches (aisselles, coutures solides), le col et l'encolure (usure, boutons), la taille et la longueur (mesure, usure), les étiquettes (authenticité, entretien), détails spécifiques (poches, embellissements), ainsi que toute odeur inhabituelle qui pourrait être détectée.

Évaluez l'état général, saisissez votre inventaire et documentez les défauts.

Regardez les instructions d'entretien avant la mise en ligne et soyez transparent sur l'état pour bâtir une réputation de vendeur fiable de vêtements de seconde main.

Généralement, nous vous recommandons de prendre les articles uniquement en très bon état.

Marques

Les vêtements de marques reconnues sont souvent recherchés.

Lorsqu'il s'agit de choisir des marques à accepter ou à exclure dans votre démarche de sélection de produits, il est essentiel de considérer la qualité, l'éthique et la réputation de la marque. Il existe une grande variété de marques sur le marché, allant du bas de gamme, Fast-fashion à la haute couture, et il est important de faire des choix en fonction de vos critères et de votre public cible. Cependant, n'oubliez pas que des articles sans marque peuvent également avoir de la valeur s'ils sont uniques ou de qualité.

Les marques entrées de gamme avec un fort risque d’invendu ou de marge faible sont à exclure.

Voici quelques exemples de marques : Tex ,Kiabi, Jennyfer, la Halle, Gémo, Quechua, Forever 21, Primark, Boohoo, Fashion nova, Missguided, Shein, PrettyLittleThing , Topshop, H&M, Shein, etc.

Les marques que vous pouvez accepter sont certaines marques de fast fashion, les marques moyen/haut de gamme et évidemment les marques de luxe.

Voici quelques exemples de marques que vous retrouverez souvent dans vos dépôts de de seconde main : Zara, Monoprix, Only&Sons, H&M, Asos, Izac, Vans, Scotch and Soda, H&M, Zadig & Voltaire, Maje, Sandro, IKKS, Claudie Pierlot, Kooples, Tara Jarmon, Sézane, Superdry, Calvin klein, Abercrombie & Fitch,Hollister Co, GAP, Dockers, Fila, Levi’s, Temps des cerises, Pepe Jeans, Replay, Massimo Dutti, Cos, Nike, Adidas, Puma…

Étiquettes

Veuillez vérifier les étiquettes pour confirmer l'authenticité, composition, mode d'entretien, taille, origine etc.  

Refusez les articles qui présentent les deux étiquettes coupées : l'étiquette du col et l'étiquette latérale de composition. Si vous ne pouvez pas identifier la marque et la taille de l'article en raison de ces étiquettes manquantes, vous ne pouvez pas accepter l'article pour la vente. Accordez de l'importance à l'origine du produit. Si celui-ci est fabriqué en France, il peut être judicieux de le mentionner dans l'annonce.

C’est important de mettre ces mesures en place pour garantir la transparence et la confiance entre les vendeurs et les acheteurs et assurer que vos clients disposent de toutes les informations nécessaires lorsqu'ils achètent un article de seconde main sur votre dressing.

En outre, lors de la vente de vos vêtements, surtout sur des plateformes comme Vinted ou Vestiaire Collective, la présence d'étiquettes pour confirmer l'authenticité est obligatoire. C’est une mesure essentielle pour garantir la confiance entre les vendeurs et les acheteurs, et pour que vos clients disposent de toutes les informations nécessaires lorsqu'ils achètent un article de seconde main sur votre dressing.

Éviter les contrefaçons

Les contrefaçons sont des articles falsifiés qui imitent la conception d'une marque authentique. Non seulement, elles enfreignent les droits de propriété intellectuelle, mais elles nuisent également à la réputation de notre plateforme, de notre communauté de vendeurs professionnels  de la mode de seconde main dans son ensemble.

Lorsque vous recevez un article, examinez-le avec soin. Recherchez les signes de contrefaçon, tels que des logos mal reproduits, des étiquettes incorrectes ou des détails de conception incohérents.

Établir un seuil de prix de vente minimal  

Il est essentiel de définir clairement le critère de valeur minimale que vous acceptez pour les articles à vendre. Le seuil chez Dresskare est de 6 euros. Cette valeur minimale est établie pour garantir que les articles répertoriés sur la plateforme offrent un certain niveau de qualité et de valeur pour les acheteurs et un niveau de marge suffisant pour vous, vendeurs professionnels de vêtements de seconde main.

En exigeant que chaque article répertorié sur Dresskare ait une valeur minimale de 6 euros, nous nous assurons que nos clients trouvent des produits qui présentent un certain niveau de qualité et de valeur. Cela contribue à maintenir la réputation de notre plateforme en tant que destination de choix pour des achats en ligne de confiance. Par ailleurs, les articles de seconde main de six euros sont souvent des basiques en très bon état qui trouveront toujours un acheteur car il convient d’avoir un dressing varié.

Nous vous conseillons de définir votre seuil minimum de prix et de refuser les articles en dessous de ce prix. Et gardez en tête : “Quand il y a un doute, il n’y pas de doute :”

Qualité du tissu

Le type de tissu et sa qualité influencent la durabilité et le confort de l'article. Lorsque vous examinez un article de seconde main à répertorier prenez le temps de vérifier également sa composition. Si vous identifiez des matières de qualité supérieure (laine, soie, coton bio, lin…), assurez-vous de les mettre en évidence dans la description de l'article. Ces matières sont très recherchées par les acheteurs à la recherche de produits de qualité, et elles peuvent avoir un impact significatif sur le prix de vente.

Tendance et style

Les articles tendance ou classiques ont plus de chances de se vendre rapidement. Pensez à ce qui est populaire en ce moment et aux styles intemporels qui resteront recherchés.

La mode est en constante évolution, et les acheteurs recherchent souvent des articles qui reflètent les tendances actuelles.

De plus, les pièces intemporelles et classiques sont toujours en demande. En comprenant ces deux aspects, vous pouvez optimiser vos ventes et attirer un large éventail d'acheteurs.

Défauts mineurs acceptables

Lorsque vous proposez des articles à la vente sur votre dressing, il est important de reconnaître qu'aucun vêtement n'est parfait. De petits défauts mineurs, tels que des boutons manquants ou de légères marques d'usure, peuvent parfois être présents. Cependant, la clé réside dans la transparence et la communication avec vos acheteurs potentiels.

Mentionnez-les clairement dans la description pour éviter les surprises pour les acheteurs.

Originalité

La mode est un art de l'expression personnelle, et les acheteurs adeptes de la seconde main sont souvent à la recherche de pièces uniques qui reflètent leur style individuel. Les articles uniques ou vintage ont un attrait particulier, car ils se distinguent de la production de masse et ajoutent une touche de singularité à la garde-robe de l'acheteur. Les articles uniques ou vintage peuvent être très recherchés.

Un aspect essentiel de votre parcours en tant que vendeur professionnel de vêtements de seconde main est de rechercher l'originalité dans les articles que vous proposez.

Éléments de mode durable

Si un article de seconde main correspond aux principes de la mode durable (matériaux durables, production éthique), il pourrait être un excellent ajout à votre dressing.

La mode durable est bien plus qu'une tendance passagère. Elle reflète un engagement envers des pratiques de production et de consommation respectueuses de l'environnement et éthiques. Les acheteurs d'aujourd'hui sont de plus en plus conscients de l'impact de leurs choix vestimentaires sur la planète et la société, ce qui fait des articles durables une tendance à la hausse. Soyez engagé !

Conclusion

En suivant ces conseils de sélection, vous serez en mesure de créer un dressing de vêtements de seconde main de qualité supérieure.

Nous tenons à vous rappeler qu'il n'y a absolument aucun problème à refuser les articles de vos déposants. Nous comprenons que certains d'entre vous peuvent être préoccupés par la réaction des déposants, mais il est essentiel de comprendre que la politique de refus est avant tout une mesure de qualité. En refusant des articles qui ne répondent pas aux normes, vous contribuez à préserver la confiance des acheteurs et à faire de votre dressing la destination privilégiée pour des achats de vêtements de  seconde main de qualité.

La clé est d'offrir des articles de seconde main qui répondent aux attentes des acheteurs tout en favorisant la durabilité et le style. Prenez donc le temps pour choisir avec soin, et n'hésitez pas à contacter notre équipe d'assistance ici si vous avez des questions supplémentaires.

Ensemble, nous pouvons créer une expérience d'achat exceptionnelle pour nos acheteurs et vendeurs pro de seconde main!

Meilleures salutations,

L'équipe Dresskare